Violoncelliste coréenne, gagnante du 1er prix et du prix de musique contemporaine au concours Rostropovitch. Récipiendaire en 1997 du prix Echo Klassik (jeunes artistes).
Han-Na Chang1 mai 2005

Gagnante, à 11 ans, du 1er prix de musique contemporaine au concours Rostropovitch, la violoncelliste coréenne Han-Na Chang poursuit une brillante carrière internationale. Au cours des dernières années, elle fut l’invitée d’orchestres prestigieux: l’Orchestre philarmonique de Berlin, les orchestres de Boston, de Cleveland et de Cincinnati, l’Orchestre symphonique de Montréal, le New York Philharmonic Orchestra, l’Orchestre symphonique NHK du Japon et l’Orchestre National de France. Elle a joué sous la direction de chefs réputés, citons entre autres: S. Ozawa, R. Muti, M. Rostropovitch, L. Slatkin, Ch. Dutoit et Z. Mehta. En 2002-2003, une tournée avec l’Orchestre du Bayerischer Rundfunk et L. Maazel l’a menée dans plusieurs villes d’Europe, au Japon et au Carnegie Hall de New York.
Han-Na Chang a commencé à 6 ans l’étude du violoncelle et fut l’élève de M. Maisky et de M. Rostropovitch. En 1997, on lui décerna le prix allemand Echo Klassik des jeunes artistes de l’année. Discographie chez EMI: les Variations Rococo de Tchaïkovski, le concerto de Saint-Saëns, Élégie de Fauré et Kol Nidrei de Bruch, les 2 concertos de Haydn et la sonate pour violoncelle de Prokofiev avec le London Symphony Orchestra.

Premier engagement au LMMC.

Programme:

 LIGETI  Sonate pour violoncelle seul (1953)
 BACH  Suite no 3 en do majeur, BWV 1009 (c.1720)
 BRITTEN  Suite no 1 pour violoncelle seul en sol majeur,
 opus 72 (1964)